Les épisodes...         

 

 

 

lundi 1er mai 1967

 


Rita Harrington s'évanouie et est conduite à l'hôpital. Elliot découvre de nouvelles preuves concernant la véritable identité de Jack Chandler. Le secret de Rachel Welles est découvert par MIke Rossi. Steven apprend la conspiration entre sa femme et Leslie Harrington...


 

 

Audience Nielsen 1ère diffusion :

17,1 millions de téléspectateurs

soit 27,4 %

 

 

 

HOME

 

NARRATION : WARNER ANDERSON

Steven Cord a choisi de vivre dans la maison de son grand-père Martin Peyton. La maison sur la colline. La maison Peyton. Steven y a emménagé avec sa femme, Betty, de l’autre côté du couloir où se trouve la chambre de Martin Peyton en personne. Mais la maison Peyton n’est pas seulement une simple résidence. Martin Peyton y a installé un jeune homme nommé Lee Webber et qui lui sert de chauffeur. Un jeune homme qui peut faire quelque chose. Il peut faire souffrir Steven Cord.

 

INTRO

Steven se gare en face de la maison Peyton.

 

 

SCENE 1

Alors que Steven ne veut pas l’écouter, Lee s’impose à lui et lui raconte que Betty a prit le testament dans le coffre-fort. Il l’a vue. Il sait qu’il s’agit du testament parce que c’est le document qu’il a signé à l’aéroport, où Peyton avait rencontré son avocat William Kennerly. Il ajoute que Betty est allée voir Leslie Harrington à la Fabrique avec le testament. Steven accuse Lee de mentir.

 

 

SCENE 2

Ayant reçu un appel téléphonique d’urgence, le Dr Rossi rencontre Rita devant les marches menant à la chambre de Chandler, à la maison d’hôtes. Michael dit à Rita d’attendre sa mère, puis se précipite en haut des escaliers. Il force la porte de la chambre 5, la chambre de Chandler. Il découvre Rachel avec Chandler. Ils étaient occupés à regarder des photos et des cartes géographiques. Chandler se tourne vers Rachel : « Dis au Dr Rossi que tu es ici de ton propre gré ». Michael ordonne à Chandler de rester loin de Rachel. Chandler est chez lui et demande à Michael de sortir et à Rachel de rester. Rachel s’en va avec Michael. Le médecin insiste auprès de Rachel pour qu’elle dise tout ce qu’elle sait à propos d’Allison. Tandis qu’ils partent dans la décapotable de Michael, Rita les appelle, mais ils n’entendent pas.

 

 

SCENE 3

Rita flâne sur le quai. Rodney l’appelle, l’emmène au garage et la fait s’asseoir afin qu’elle se repose. Rita lui raconte ce qui vient de se passer entre Rachel, Chandler et le Dr Rossi. Rodney lui sert une tasse de café. Il est en train de lui parler lorsqu’elle perd connaissance et s’effondre. Rodney appelle l’hôpital.

 

 

SCENE 4

Au Clarion, Elliot est au téléphone, en train de prendre des notes, tandis qu’Eli entre. Elliot dit à Eli qu’il pense que la boucle de ceinture avec les initiales JF a été fabriquée dans une prison. Or au Texas, en 1956, il y avait un prisonnier du nom de Jack Forrest, qui travaillait à ce genre d’objets. Il avait été reconnu coupable d’agression criminelle. Eli pense que Forrest et Chandler ne font qu’un.

 

 

SCENE 5

Le Dr Rossi ramène Rachel chez les Carson. Constance tire les rideaux pour les observer. Arrivés à la maison, Michael demande où se trouve Elliot. Constance l’informe qu’il est au travail. Ils discutent un peu dans le salon. Le médecin explique à Constance pourquoi Chandler doit rester le plus loin possible de Rachel. Selon lui, Chandler est obsédé par la jeune fille.

 

 

SCENE 6

Betty entre à la maison Peyton, se rend à l’étage, et entre dans la chambre où se trouve le coffre-fort dans le but de remettre le testament à sa place. Elle est surprise d’y découvrir Martin Peyton. Le vieil homme s’éveille : « Betty, est-ce toi ? ». Il lui dit que Mary prépare le dîner. Il lui demande de rester. Elle s’excuse en disant qu’elle n’a pas encore vu Steven et qu’elle doit se changer. Elle quitte la pièce.

 

 

DANS LE PROCHAIN EPISODE

Ada parle avec Rodney, Martin avec Lee, Betty avec Steven.

 

ADA : J’ai gardé le silence trop longtemps à propos de Jack Chandler. J’aurais dû le flanquer à la porte à l’instant même où il est entré ici. Maintenant, c’est trop tard.

 

MARTIN : Vous êtes mon domestique au même titre que ma servante et ma cuisinière. Faites-moi grâce de votre compagnie jusqu’à ce que je la requière.

 

BETTY : Pourquoi suis-je toujours coupable avant jusqu’à ce que je puisse prouver mon innocence ? Quelles preuves exiges-tu de moi cette fois ?

 

 
 

ÉPISODE 331

EPISODES

ÉPISODE 333